Surpasser la cime des arbres

2019-05-08 | Publications / Ressources

Le visage de la foresterie au Canada est en pleine métamorphose. Cette industrie jadis physiquement exigeante et dominée par des hommes évolue rapidement pour intégrer les technologies modernes et une main-d’œuvre diversifiée. Le potentiel de croissance, dans certains des paysages les plus spectaculaires du Canada, est immense.

Les choses n’étaient pourtant pas ainsi quand Jennifer Tallman a commencé sa carrière au début des années 1990. La représentation des femmes et les possibilités qui s’offraient à elles étaient infimes dans l’industrie forestière. Néanmoins, Jennifer a poursuivi sa passion découverte alors qu’elle était jeune brigadière forestière dans le nord de l’Ontario ; elle est devenue forestière professionnelle. Sa carrière l’a gardée dans le nord, où elle s’est fait un nom en travaillant dans le secteur public comme dans des entreprises privées, nouant des liens avec les intervenants et les collectivités.

Jennifer a intégré l’équipe d’EACOM Timber Corporation en 2015 à titre de coordonnatrice de la planification. Dès le début, elle a fait preuve de savoir-faire pratique, de leadership et de collaboration, ce qui a fait d’elle la candidate incontestable pour prendre le relais du forestier en chef pour l’Ontario à son départ à la retraite en novembre 2017.

Jennifer est une pionnière dans le domaine, et ses réalisations lui ont valu cette année le prix d’excellence Femmes en foresterie de l’Association des produits forestiers du Canada (APFC).

« Je suis à la fois surprise et honorée de recevoir ce prix. Dans ma carrière, j’ai eu le privilège de travailler avec de grands mentors, des hommes pour la plupart. Ils m’ont donné ma chance et m’ont encouragé à me perfectionner et à élargir mes horizons », se souvient Jennifer. « De plus en plus de jeunes femmes poursuivent des études et une carrière en foresterie et en ressources naturelles. Je me réjouis de voir un réseau de mentores se former dans le terrain et en ligne pour soutenir cette génération de futures leaders. »

Chasseuse et pêcheuse accomplie, propriétaire d’une petite entreprise, Jennifer tient un rôle chez EACOM qui lui permet de façonner le milieu qu’elle adore et qui la rend heureuse. Elle est très bien placée pour comprendre l’importance d’un aménagement attentif des forêts canadiennes au regard des bienfaits économiques, environnementaux et récréatifs qu’elles apportent.

Très présente dans le milieu, elle siège au comité des ressources de la Sustainable Forest Initiative (SFI) et en préside le comité de mise en œuvre pour le centre du Canada. Jennifer est la seule femme sur le conseil d’administration de la coopérative de titulaires de permis d’aménagement forestier pour les forêts Sudbury, Timiskaming et Northshore, où elle apporte une autre perspective aux plateformes décisionnelles clés. Elle contribue aussi à renforcer les liens entre EACOM et l’Association des forestiers professionnels de l’Ontario, la Fédération des pêcheurs et chasseurs de l’Ontario et l’initiative ontarienne Women In Wood. Enfin, Jennifer est bénévole au programme Foresterie en classe de Forêts Ontario via lequel elle parle aux élèves de sa profession.

Jennifer est très optimisme pour l’avenir des femmes en foresterie. « Nous n’avons pas encore pris toute notre place dans l’industrie, mais présentement, nous sommes plus nombreuses que les hommes dans les programmes d’études en foresterie ! Il y a aujourd’hui des groupes de pairs qui n’ont jamais existé auparavant, qui donnent accès à d’excellentes ressources et qui créent des espaces sûrs. Non seulement il y a plus de femmes qui entrent dans l’industrie, mais elles travaillent ensemble, s’échangent des conseils, s’encouragent et s’appuient mutuellement. »


RETOUR »